Le 25 septembre 2015, les leaders mondiaux ont adopté les « Objectifs 2030 pour le Développement Durable » (2030 Sustainable Development Goals – SDG’s). Au nombre de 17, ces objectifs ont pour but ultime d’éradiquer la pauvreté, de combattre les inégalités et les injustices et de s’attaquer au changement climatique.

Les SDG’s sont le résultat d’un long processus de consultation parmi les pays membres des Nations Unies, et avec l’implication de la société civile, du secteur privé et du monde académique, ainsi que du grand public. À travers le « Post-2015 advocacy project) », SOS Villages d’Enfants s’est activement impliquée dans cette consultation, plaidant avec ses partenaires au niveau local et international, pour s’assurer que les SDG’s auront un impact positif sur la vie des enfants et des familles les plus vulnérables.

Au sein des SDG’s, cinq objectifs concernent directement SOS Villages d’Enfants et formeront une partie essentielle de notre travail pour les prochaines décennies

Objectif 1 : Pas de pauvreté

Un monde où la pauvreté n’existe plus est l’objectif-clé des SDG’s. Garantir qu’aucun enfant ne grandisse dans la pauvreté est au cœur de cet objectif.

La pauvreté est la première raison de l’éclatement des familles et de l’abandon d’enfants en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Cet objectif est donc au cœur du travail de SOS Villages d’Enfants. Nous travaillons sans relâche pour aider les familles et les communautés à briser le cycle de la pauvreté. Ainsi l’acquisition de compétences et le renforcement de la résilience, l’instruction et les formations professionnelles, font partie intégrante de nos programmes de renforcement de la famille.

Objectif 4 – Une éducation de qualité

Il est extrêmement important de veiller à ce que chaque enfant et jeune ait accès à une éducation de qualité, indépendamment de son origine, pas uniquement pour lui-même, mais aussi pour la société qui l’entoure. Actuellement, 59 millions entre 5 et 11 ans sont déscolarisés [1]. Nous devons nous battre pour changer cela.

Chaque enfant ou jeune accompagné par SOS Villages d’Enfants a accès à une éducation de qualité, de l’école maternelle à l’entrée à l’université.

Objectif 8 – Travail décent et croissance économique

En 2014, pas moins de 74 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans étaient en recherche d’emploi [2], et le taux de chômage parmi les jeunes atteignait 13%, près de trois fois le taux global du chômage [3]. Chaque jeune devrait avoir l’opportunité de trouver un emploi décent afin d’être en mesure de subvenir à ses besoins et de vivre de manière indépendante, dans la dignité.

SOS Villages d’Enfants soutient les jeunes sans encadrement parental afin qu’ils développent les compétences et aptitudes utiles pour devenir des adultes indépendants et aptes au travail, par exemple à travers des écoles technique ou des partenariats avec des entreprises, telles que Deutsche Post DHL. Nous aidons aussi les parents des familles vulnérables via des formations professionnelles afin de leur permettre d’avoir un revenu suffisant pour maintenir leur famille unie et assurer ainsi un meilleur avenir à leurs enfants.

Goal 10 – Inégalités réduites

Cet objectif est soutenu par l’affirmation que personne, en ce compris les enfants, ne devrait souffrir de discrimination ou se voir refuser un accès égal aux opportunités sur base de sa race, de son sexe, de sa religion, de son handicap, de sa culture ou de son origine familiale. 66 millions de filles à travers le monde ne vont pas à l’école, ce qui limite leurs opportunités dès le plus jeune âge [4].

SOS Villages d’Enfants plaide pour des lois et pratiques qui assurent un accès égal aux opportunités, l’inclusion sociale et la non-discrimination des enfants et jeunes qui ont perdu leurs parents ou issus de familles pauvres ou marginalisées.

Objectif 16 – Paix et justice

À travers cet objectif, nous pouvons assurer qu’aucun enfant ne soit victime de violence, d’abus, d’exploitation ou de négligences. 15% des enfants et jeunes que nous accueillons au sein de nos Villages d’Enfants SOS nous ont été confiés parce qu’ils avaient subi des abus sous une forme ou une autre (physique, sexuel, psychologique, négligences…).

Les “Sustainable Development Goals” sont mis en application depuis janvier 2016. Ensemble, nous pouvons contribuer à réaliser des progrès tangibles pour ces objectifs et rendre le monde meilleur et plus sûr pour les enfants.

[1] 2016. SOS Children’s Villages Facts and Figures 2015(link is external).
[2] 2016. UNESCO Institute for Statistics Policy Paper 27/Fact Sheet 37: Leaving no one behind: How far on the way to universal primary and secondary education?(link is external)
[3] 2015. ILO Global Employment Trends for Youth 2015(link is external).

[4] 2016. WHO Fact Sheet °150 ‘Child Maltreatment’(link is external) [Accessed 4 August 2016.]